01 45 06 12 08
contact@olympio.fr
Olympio -les thèmes
Savoir-être Savoir-faire
Profil
Ils ont la quarantaine : pas de jeunisme dans la façon d'être,
de parler, de s’habiller… Car les jeunes attendent de l’adulte
qu’ils leur rappellent la norme, la règle, et – contrairement
aux idées reçues – ils sont en demande de repères,
de validation d'informations récemment acquises.
Ce sont presque toujours des hommes
et cela –paradoxalement– par souci de mixité, car…
Qui s’occupe le plus de l’enfant à la maison ?
Qui - majoritairement – enseigne ?
Qui anime les sessions sur la santé, la sexualité, etc. ?
Des femmes.
Aussi, les programmateurs apprécient-ils que, pour une fois, interviennent des intervenants masculins.
Formation
Pour les raisons indiquées page « Démarche »,
ce sont des comédiens professionnels qui se consacrent
à ces interventions dans les périodes
où ils ne sont pas sur scène ou devant une caméra.
Ils ont, en outre, reçu une formation à la psychologie
lors de leur initiation à la gestion des outils, en présence
des experts psychologues, sociologues, éducateurs, etc.,
qui valident le contenu des animations.
Ils bénéficient enfin d’une formation permanente
par réception quasi quotidienne de textes de réflexion liés
aux sujets qu’ils abordent et lors de réunions
d’échanges de pratiques entre intervenants.
Savoir faire
Ils sont choisis pour leur capacité à gérer un groupe de façon
dynamique, à moduler les informations en fonction du profil
des participants, à susciter la prise de parole de chacun
et à prendre en compte les attentes qui leur sont indiquées
par les acteurs de terrain qui les programment.
Motivation
Ils sont convaincus, au moment où ils interviennent,
que tout le monde peut apprendre et évoluer.
Voire, que leur action peut transformer des participants,
ne serait-ce que parce que ceux-ci repartiront
avec le sentiment d’avoir de la valeur,
chacun ayant été capable d’exprimer
ses opinions et d’en débattre.
Objectifs
Ils ont conscience qu’il s’agit moins d’obtenir
tel comportement ou d’empêcher tel autre jugé nocif
(ce qui serait présomptueux avec de si courtes interventions)
que de donner envie à chacun de prendre soin de lui,
de se respecter, de s’épanouir
et de s’insérer de façon apaisée dans la société.
L'effet recherché est donc de susciter une réflexion
individuelle et collective, jusqu’à amener le groupe
à élaborer ses propres conseils.
Procédés pédagogiques
Loin d’affecter une position de savoir et de pouvoir 
- souvent sources d’apathie ou de récriminations –
ils n’hésitent pas à jouer à l’adulte ponctuellement ignorant,
incitant ainsi les participants à faire valoir leurs compétences.
Ils libèrent ainsi un espace de responsabilité,
permettant de faire énoncer le précepte souhaité
en conclusion d’une recherche collective.
Empathie
Ils manifestent une attitude d’écoute, de disponibilité
et d’empathie avec les participants, tout en veillant
à ne pas s’impliquer personnellement dans les échanges
Ils savent communiquer avec les jeunes en comprenant
leurs langages et en connaissant leurs codes et passions ;
pour autant ils veillent à s’exprimer dans un langage d’adulte
responsable sachant combien est illusoire une proximité
basée sur une façon de faire « copain-copain ».
Partenariat
Ils savent la portée limitée d’animations ponctuelles
et inscrivent donc leurs actions dans le projet construit
par ceux et celles qui les programment.
S’ils disposent d’informations objectives pouvant
leur permettre de répondre aux participants, ils s’attachent
d’abord à signaler les centre-ressources spécialisés
et à inviter chacun à rechercher le conseil de personnes
compétentes dans leur établissement et leur ville.
Éthique
Ils savent prendre de la distance par rapport à leur propre
expérience et évitent l’expression de tout jugement de valeur
personnel. Ils sont attentifs à d’éventuelles manifestations
de souffrance entendues au cours des échanges
et en font part aux responsables de l’établissement programmateur et, notamment,
aux personnels sanitaires et sociaux.
Faire-savoir